Article rédigé par Rémy Casteran, Malika Habbad et Claudia Nipau de la promo Cafel 21 à partir de la présentation de leurs camarades de la promo Cafel 20.

Une fois que les objectifs de la veille sont cadrés et balisés,
comment bien piloter votre recherche avec les requêtes et les opérateurs appropriés ?

Les moteurs de recherche sont là pour nous faciliter la tâche. Ils permettent de recenser les pages web pertinentes en fonction des mots-clés saisis par l’usager.

Les mots-clés seront recherchés dans l’ « index » du moteur qui classera les documents selon leur pertinence.

Afin de réunir le maximum d’information, n’hésitez pas à  interroger plusieurs moteurs de recherche simultanément.

Chaque moteur couvre un nombre de pages différent des autres et sa méthode d’indexation lui est propre.

Découvrez les outils de recherche en ligne sur l’excellent site www.adbs.fr , rubrique Outils.

Nombre de moteurs proposent des recherches avancées et la possibilité de filtrer les résultats obtenus à l’aide d’opérateurs ou d’expressions booléennes. Cela permet de limiter considérablement le nombre de résultats en laissant de côté les pages inutiles. L’expression “booléen” vient du nom du mathématicien Georges Boole, fondateur de l’algèbre… booléen!

Les opérateurs booléens  fondent la recherche sur Internet; voici les principaux:

  • ET (and)BE
  • OU (OR)
  • SAUF (AND NOT, -)


Il y a aussi des opérateurs de recherche indispensables tels que:

  • Les guillemets «. xxx.. » :   pour manipuler les expressions exactes
  • Le + : pour imposer un mot, le – pour l’exclure
  • Intitle : pour chercher dans le titre (ex : intitle:infobésité)
  • Site : pour cibler un domaine, voire pallier l’absence de moteur de recherche sur un site. Ex : site :gouv.fr  énergie solaire
  • Filetype : pour trouver les documents directement dans le bon format… souvent aller dans la fonction recherche avancée

Voici quelques conseils pour optimiser votre recherche :

  • Lancez des requêtes spécifiques en évitant si possible les termes vagues ou trop génériques, comme par exemple, sport, voiture, informatique, Internet, histoire… Particulièrement sur les moteurs de recherche importants, il faut veiller à employer des mots-clés qui cernent le plus précisément possible l’objet de votre recherche.

  • Limitez votre champ d’investigation, quitte à perdre  20% de sites intéressants, que d’être trop général et en perdre 80%, faute de pouvoir dépouiller tous les résultat!.
    Par exemple, supposons que vous cherchez des renseignements sur le Western à l’aide d’Altavista. En prenant comme mot-clé « western », vous obtiendrez non seulement les pages sur le Western, mais aussi toutes celles citant le mot « western » dans un autre contexte et parlant d’autres sujets.
    Mieux vaut avoir un bon point de départ avec des sites consacrés exclusivement au Western, en citant par exemple dans les mots-clés quelques acteurs fétiches du Western ou quelques titres de films.
    Beaucoup de sites potentiellement intéressants ne figureront pas dans les résultats, mais on pourra toujours les retrouver ultérieurement, soit à partir des liens des sites obtenus, soit grâce à d’autres moteurs de recherche.

    Il est possible d’effectuer une recherche en langage naturel, comme une requête adressée à un interlocuteur humain, avec des phrases construites, en posant des questions avec les solutions Trueknowledge, Sinequa, … Cette technique rejoint les recherches effectuées sur le web sémantique ou Web 3.0. Les moteurs pourraient alors reconnaître le sens des mots-clés et phrases proposées. Essayez cette technique: les résultats sont parfois étonnants!

     Pour bien choisir ses mots-clés,  il est utile de chercher les synonymes qui correspondent le mieux à sa quête. Nous vous conseillons de visiter les sites suivants :

    • les Outils Exploredge, métamoteur à partir d’un plug-in sur Firefox

    • Exalead, Ask France…

    • Le générateur de mots-clés : https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal

    • La recherche automatisée sur les medias sociaux (cf blog Outils froids de Christophe Deschamps)

    L’emploi des minuscules est d’usage : En règle générale, n’utilisez les majuscules que pour chercher un nom propre existant aussi en tant que nom commun. Ainsi, si le Préfet Poubelle vous intéresse, tapez « Poubelle » et non « poubelle ». Vous éviterez toutes les pages relatives au mot « poubelle » comme nom commun.

Deux approches…

Mots-clés

Source et exploration

Définition, méthode
« du mot à la chose » : la qualité de la recherche dépend du choix des mots-clés (nombre, degré de précision, langue, combinaison avec opérateurs booléens, etc.)
Identifier les sources d’information les plus pertinentes
Avantages
Rapidité, simplicité, très bons résultats sur des questions « factuelles »
Repérage rapide des sources de référence, mais aussi originales, vision globale du sujet mieux garantie
Inconvénients
Web invisible, perte de contrôle de la recherche, qualité très inégale selon les recherches.
Réflexion en amont indispensable, nécessité d’une connaissance des sources, des guides des sources ; temps à investir ;

 Pour conclure de façon plus globale, l’ADBS présente et compare les deux principales approches méthodologiques.

Dans notre article  COMMENT UTILISER LES BONS OUTILS DE RECHERCHE, nous vous faisons découvrir  les metamoteurs.

Prenez aussi le temps de découvrir :