Pascale Boucard
Chef de projet e-formation
Generali Assurances

01.58.38.83.17
pboucart@gfa.generali.fr

Relever un challenge personnel et professionnel

J’ai intégré la cellule e-learning de ma Société à la suite d’une fusion. A part une modeste expérience dans le domaine, j’ai très vite réalisé que je ne pourrais pas réussir seule à appréhender le domaine de la formation à distance, riche et complexe. C’est donc sans réticence que j’ai accepté de reprendre mes études, sur incitation de ma hiérarchie, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

J’ai aussi envisagé cette reprise comme un challenge personnel : après avoir été très longtemps autodidacte, me prouver que j’étais capable de réussir une formation universitaire de second cycle à 45 ans (j’ai d’ailleurs fait ma 1 ère rentrée universitaire à cette occasion !). Je souhaitais également me positionner au sein de ma société, en constante mouvance, et envisager l’avenir plus sereinement.

Pourquoi le CAFEL ? J’ai choisi le CAFEL (Chef de projet Apprentissage Formation En Ligne) parce qu’elle me semblait une formation complète, étalée sur un laps de temps assez court pour une reprise d’études, et surtout très concrète puisque l’étudiant mène un projet de réalisation personnelle, fil rouge de cette formation-action. Dernier avantage, très intéressant pour un professionnel qui est appelé à concevoir des programmes de formation en ligne : se positionner en tant qu’apprenant et pouvoir mesurer, ressentir les difficultés d’apprentissage à distance.

La formation a répondu à toutes mes attentes. Tout au long du cursus, les briques se sont mises en place et j’ai pu appréhender les différentes facettes d’un projet e-learning. Les connaissances que j’avais acquises avant l’entrée en formation se sont structurées dans cette démarche.

Ce que le CAFEL m’a apporté :

Crédibilité professionnelle : le Cafel a participé à me crédibiliser dans mes nouvelles fonctions. Je suis à présent reconnue par ma hiérarchie et mes collègues pour mon professionnalisme.
Un vent nouveau dans tout mon service : la seconde conséquence du Cafel est d’avoir amené les formateurs avec lesquels je conduisais mon projet à intégrer ces nouvelles modalités pédagogiques et à faire reconnaître la formation à distance comme une modalité de formation à part entière dans la société.
Une expérience enrichissante sur soi-même. .je voudrais attirer l’attention des prochains candidats sur la motivation et le temps à consacrer à cette formation. Les moments de découragement existent … C’est dans ces moments que j’ai apprécié le soutien du tuteur, la qualité de l’équipe pédagogique, sa disponibilité, sans oublier le soutien des collègues.