Fiche de travail de veille de Fabienne DROULLOURS
CAFEL 20 – nov 2011/juin 2012

SOMMAIRE
1. Présentation et partenaires
2. Fiches descriptives et tutoriels par fonctionnalités
3. Ergonomie
4. Intégration SCORM, LOM ou IMS-LD
5. Conditions d’installation

1. Présentation et partenaires
Chamilo est un « fork » de Dokéos, lui-même issu du projet Claroline.
Le nom évoque le Caméléon en raison justement des mutations depuis le projet initial. « L’histoire de Chamilo commence en 2000 avec le projet Claroline. En se basant sur ses propres expériences et ses besoins spécifiques concernant la formation en ligne, l’Université Catholique de Louvain (UCL) a commencé à développer un nouveau système de gestion de la formation open-source, qui intéressa bientôt beaucoup d’autres personnes.

Début 2004, une scission s’opéra dans la communauté Claroline et le projet Dokeos démarra, construit sur les fondations de Claroline et visant une facilité d’utilisation. Après le lancement initial, ce nouveau LMS fut graduellement adopté par des institutions comme Hogeschool Gent, Vrije Universiteit Brussel (VUB),Universiteit Gent and Erasmushogeschool Brussel (EhB).

Fin 2006, Hogeschool Gent, bientôt rejointe par Erasmus et VUB, commença à penser au « 2.0” comme la prochaine étape logique pour la formation en ligne. Petit à petit, de nombreuses autres institutions les rejoignirent.
Début 2010, l’intégralité de l’équipe 2.0, ainsi que la majorité de l’équipe impliquée dans la branche 1.8, décide de créer un nouveau projet appelé Chamilo. Le but était de rendre Chamilo 100% open source (GPLv3) et de démarrer une association contrôlant la marque déposée et ouverte aux parties prenantes. Le projet Chamilo fut lancé le 18 janvier 2010 et l’association formellement créée en tant qu’organisation sans but lucratif en juin 2010.

Ses partenaires : Beeznest Belgium SPRL, Bruxelles, Belgique / BeezNest Latino S.A.C., Lima, Perú / Contidos Dixitais, España / Nosolored, Churriana de la Vega, Granada, España.

2. Fiches descriptives et tutoriels par fonctionnalités
La version générique avec une inspiration web 2.0 comprend déjà de nombreux outils intégrés tels que le blog collaboratif ou le réseautage social. cette version 2.0 confirme son ouverture vers l’extérieur grâce au support de références externes (liens vers les comptes Facebook, Twitter, etc.)

Communication :
Les utilisateurs disposent d’un onglet réseau social indépendant des espaces de cours, qui comporte leur profil, et un outil de messagerie. Ils peuvent partager leur profil, utiliser leur messagerie personnelle, envoyer des invitations, former des groupes de discussion, rechercher des amis.
A l’intérieur des cours, plusieurs outils de communication sont intégrés : Clavardage, Forum, Web conférence

Travail collaboratif : dans la version 1.8, le formateur peut former des groupes, décider du nombre maximum
de participants, désigner un modérateur. Les groupes peuvent être publics ou privés.
Outils de collaboration : Blog, forums, glossaire,e-portfolio, wiki
Dans Chamilo 2.0, il est possible de créer des outils de collaboration dans le dépôt d’objet et de les publier/partager ensuite. Chaque utilisateur peut paramétrer les droits relatifs à ses publications et pour les autres utilisateurs.

Tutoriels : Chamillo propose des tutoriels à partir de sa version 1.9
Guide d’utilisation pour les enseignants

3.Ergonomie

Un avantage indéniable pour les utilisateurs  : une interface intuitive, un souci de l’ergonomie, des assistants, des éditeurs et des modèles intégrés : il est par exemple très facile de créer des contenus multimédia de qualité.

  • Page d’accueil : l’apprenant dispose d’une page d’accueil où il peut visualiser, par exemple, tous les cours auxquels il est inscrit et les annonces du système et celles postées par le formateur.
  • Progression : Depuis la 1.8 Chamilo permet à l’étudiant de suivre sa progression dans le parcours.
  • Suivi /Score : le formateur peut visualiser le temps moyen passé dans le cours, la progression moyenne des apprenants, le score moyen, les scores aux tests, les messages et les travaux par apprenants.
  • Syndication : Les utilisateurs peuvent s’abonner à un flux RSS.

Dans Chamilo 1.8, le concepteur peut ajouter des contenus « Production » (description de formation, parcours, exercice, évaluation, blog, glossaire, annonce, lien, document) et des contenus « Interaction » (agenda, partage de documents, groupes, travaux, wiki, forum, utilisateurs, chat, enquête, notes personnelles).

Dans Chamilo 2.0, le concepteur crée des contenus dans son dépôt d’objets (un wiki, un forum, un « Learning path », un document, un SCORM package). Il peut ensuite les partager ou les publier. Les objets peuvent être complexes (composés de plusieurs objets) ou simples : il est donc possible de partager ou publier un élément unique ou un ensemble d’éléments. L’outil «Parcours» permet de créer un parcours par chapitres ou par semaine. On peut également importer un SCORM package, ou utiliser l’assistant de création de cours, qui génère des étapes à partir de modèles, grâce à un éditeur html.

Chamilo 2.0 apporte un changement de paradigme pour se centrer sur l’utilisateur. Le coeur de Chamilo 2.0 est le dépôt d’objets (repository). L’utilisateur peut publier et partager des objets complexes (composés de plusieurs items) ou des objets simples (unité minimale). Les objets peuvent se trouver dans des dépôts externes.

  • Import/export /sauvegarde : Chamilo permet de copier le contenu d’un cours vers un cours vide facilement et d’en faire un back-up.

4. Intégration SCORM, LOM ou IMS-LD :  Ineropérabilité SCORM / AICC

5. Conditions d’installation

Développé en PHP/MySQL,  Chamilo tourne sur la plupart des systèmes d’exploitation et nécessite un serveur WAMP ou LAMP pour son installation : GNU (Linux, BSD, Unix) / Windows (XP, VISTA, SEVEN) / MacOs

Pour aller + loin : le Forum des utilisateurs CHAMILO