Les promesses au sujet du e-learning sont pléthoriques et pourtant celui-ci reste encore bien souvent inaccessibles aux petits organismes de formation et à l’ensemble des PME  … qui se voient contraints de distribuer des contenus sur catalogues, fait par des ingénieristes de formation en ligne tous publics …

Le e-learning à la carte / dédié aux métiers est-il donc dévolu aux seuls organismes de formation capables d’amortir utlérieurement les investissements initiaux sur de nombreux publics  ou aux grandes entreprises prêtes à consacrer une part importante de leurs budgets de formation à leurs cadres ?

Et pourtant, le e-learning serait particulièrement bien adapté aux PME :

  • il permet d’individualiser la formation, de la rendre la plus proche possible du contexe de travail
  • il évite la consommation de journées de formation – toujours trop longues, trop loin, trop chères …
  • il autorise le juste à temps et le juste suffisant (notamment grâce à toutes les applications nomades)
  • il peut traiter de sujets et de gestes métiers très spécifiques

Alors, dans quelles conditons, serait-il possible aux PME -et par extension aux petits organismes de formation – de mettre en place leur propre offre e-learning ?

Thierry Farnoux lors de son projet CAFEL  s’est penché sur cette question : désireux de mettre en place une offre spécifique dédiée à l’application du CCAG 2009 dans la mise en oeuvre de travaux publics, il a :

1. identifié les postes de dépense à prendre en compte,

2. fait l’inventaire des différentes parties prenantes pouvant prendre contribuer à ces dépenses et à quel titre,

3. fait des simulations sur trois modèles économiques possibles. Vous lirez donc avec intéret cet article de Thierry Farnoux (extrait de son mémoire) surtout si vous êtes une PME, un petit organisme de formation , une chambre des métiers ou une association professionnelle…

AM Husson