See on Scoop.itReseaux et apprentissages

Excellent article de fond de Dominique Boullier, professeur de sociologie à Sciences Po, coordinateur scientifique du MediaLab et directeur exécutif du projet d’innovation pédagogiqueForccast.

 

Le modèle actuel des MOOC anglo-saxons ne vise qu’à une captation des marchés et à une standardisation de la formation (à la fois sur ses contenus et sur ses modèles de transmission). En ce sens, il ne prépare pas les citoyens à devenir acteurs de leurs apprentissages. Dans une société de l’information où l’incertitude domine le corpus des connaissances et où leur durée de vie devient de plus en plus éphèmère, il est essentiel de proposer un autre modèle qui forme les nouvelles générations à « savoir apprendre » de façon ouverte, active, distribuée et qui les équipe pour produire,  juste à temps,  la connaissance contextualisée dont ils auront besoin.

 

CAFEL_Creation‘s insight:

Merci à Dominique Boullier pour cette réflexion à laquelle je souscris entièrement. Oui pour de la « pédagogie » dans un  MOOC français (européen) ! Oui pour une approche responsable et digne qui éduque l’apprenant pour lui donner les clefs de ses apprentissages et non un « prêt à savoir » et un « prêt à penser » universel, edulcoré et formaté …

See on internetactu.blog.lemonde.fr