ATELIER CAFEL du 24 Janvier 2013

Quelles sont les particularités de la pédagogie ‘numérisée’ ? Comment la mettre en oeuvre ?

La pédagogie classique en face à face et la pédagogie en ligne ne répondent pas aux mêmes processus. Dans le face à face, le formateur construit des interactions de façon progressive et itérative. Il peut à tout moment, modifier son parcours, revenir en arrière, compléter, ajouter de nouvelles activités. Rien de tel dans les ressources pédagogiques en ligne : le contenu est donné une fois pour toutes, les activités cognitives sont scénarisées à l’avance et la pédagogie est embarquée à l’intérieur même des séquences. Rester dans un schéma itératif identique à celui de la formation traditionnelle conduirait à un énorme gaspillage : des délais rallongés, des budgets extensibles, des technologies incompatibles, des mises à jour impossibles avec pour résultats : très peu d’efficacité pédagogique et des apprenants démotivés !

C’est pourquoi la création de ressources pédagogiques numérisées a besoin de ses propres processus qui s’enchaînent de façon progressive, en prenant soin de ne pas sauter les étapes pour ‘gagner du temps’ :


3d-teamWork-S1- ANALYSE
: la première partie de tout nouveau projet, pilotée par le chef de projet ; consiste à mesurer l’opportunité du projet et sa faisabilité. Il s’agit de vérifier que le projet envisagé est pertinent dans le contexte donné et dans quelles conditions techniques et opérationnelles, il peut être réalisé dans des coûts raisonnables. Cette phase d’analyse s’achève par une description précise du projet et une planification rigoureuse de ses différentes étapes.

2- SCENARISATION : construction du parcours, identification des ressources, écriture des story-boards, choix des médias, choix des technos…

3- DÉVELOPPEMENT : mise en forme des contenus, leur recettage, leur installation sur les environnements de diffusion.

En conclusion, la création de ressources pédagogiques numérisées est d’abord pédagogique avant d’être technologique !